Accueil > Exploration > Le pigment végétal

qcqsc

  • 1er mai 2011 Les couleurs de l’automne


    L’été est fini, bientôt l’automne et ses couleurs flamboyantes. Mais pourquoi les feuilles changent-elles de couleur ?


    La chlorophylle est le pigment le plus abondant dans les végétaux lors de leur période de croissance. Il est contenu dans le chloroplaste, organite1 permettant la photosynthèse. La chlorophylle masque tous les autres pigments présents dans la feuille comme les caroténoïdes. Généralement de par leur composition, ces substances absorbent différents rayons lumineux. La chlorophylle absorbe les rayons bleus et rouges et rejette les lumières vertes.


    1. Organite : en biologie, chacun des éléments du cytoplasme cellulaire.


    À la fin de l’été, le renouvellement de la chlorophylle ralentit, laissant place aux autres pigments comme les caroténoïdes. Ce pigment retient les lumières bleues et rouges laissant passer les faisceaux verts et légèrement rouges. Les feuilles apparaissent jaunes, orangées ou brunes. Les caroténoïdes sont aussi présents dans les jonquilles, les jaunes d’oeufs, les carottes...


    La chlorophylle ne supporte pas non plus les expositions trop intenses au soleil. Les caroténoïdes vont alors absorber l’excès de lumière donnant la couleur jaune aux végétaux trop exposés.


    Une autre famille de pigments se manifeste en fin d’été et colore les feuilles en rouge, ce sont les anthocyanes2. Étonnamment, le mot anthocyane vient du grec ’anthos’ : fleur, et ’cyanos’ : bleu. Selon le taux d’acidité, ils peuvent aller du rouge intense au bleu mauve en passant par toutes les teintes de violet. Le cyanole est présent dans les pétales du bleu et vire au bleu lorsque l’acidité diminue. C’est ce même pigment qui participe à la coloration des pétales des roses.

    2. en biologie, pigment végétal rouge, violet ou bleu des feuilles, des pétales et des fruits, situés dans les vacuoles des cellules.


    INFOS ++


    " La chlorophylle et l’hémoglobine sont pratiquement jumelles ! Elles appartiennent à la même famille chimique et sont issues de la même voie de synthèse. Seul un infime détail les sépare : la chlorophylle renferme un atome de magnésium et l’hémoglobine un atome de fer, mais le reste de la molécule est identique ! De là à penser que la vie découle de cette complémentarité entre rouge et vert... " extrait du biologiste Claude Gudin.


    Autres pigments présents dans les végétaux :
    - La flavone donnant la couleur jaune,
    - La delphinidine donnant la couleur bleue,
    - La pélargonidine donnant la couleur orange
    - La mélanine donne du noir. Ce pigment est toxique et s’accumule uniquement dans les tissus morts comme l’enveloppe des graines, la carapace des insectes, les plumes des oiseaux ou les poils des mammifères.


    Source : wikipédia.fr, erabliere-lac-beauport.qc.ca/colors/falcolr.htm et " À la recherche de la rose noire" article tiré du Science et vie junior - Hors série

SPIP | squelette | Se connecter